Box-office Japon: 05 et 06 mars 2016

La semaine dernière était favorable aux grosses machines hollywoodiennes, ce week-end ci c’est la franchise du petit chat bleu qui remporte la mise avec Doraemon the movie: Nobita and the bith of Japan (Doraemon shin Nobito no nippon tanjô) qui, dès son premier week-end d’exploitation empoche plus de 5,6 millions de dollars de recettes reléguant Seul sur mars (The martian) de Ridley Scott à la seconde place. Comme annoncé le film de Quentin Tarantino, Les huit salopards (The hateful eight) n’a pas tenu le choc et disparaît du top 10. Star Wars – le réveil de la force (Star Wars – the force awakens) de J.J. Abrams tient encore formidablement le coup et se permet même de remonter à la sixième position après douze semaines d’exploitations. Au cumul le film titillera probablement la barre des 100 millions de dollars de recettes. The finest hours de Craig Gillespie et Point break d’Ericson Core ne résistent pas et dégringolent au box-office. Les films japonais se porte mieux. I’m not just going to do what Kurosaki-kun says (Kurosaki-kun no înari ni nante naranai) de Shô Tsukikawa se maintient même si les chiffres témoignent d’une légère baisse en terme de recettes. De même que Nobunaga concerto: the movie réalisé par Hiroaki Matsuyama, en septième position des chiffres du week-end après sept semaines d’exploitation. Au cumul le film réalise une très bonne performance en dépassant les 36 millions de dollars.

Doraemon the movie - Nobita and the birth of Japan (2016, Shinnosuke Yakuwa) affiche japonaiseDoraemon the movie: Nobita and the birth of Japan (2016, Shinnosuke Yakuwa) affiche japonaise

Classement des recettes du week-end:

Rang Titre du film Distributeur Recettes
(en $)
Nb
d’écrans
Nb
de semaines
1 Doraemon the movie:
Nobita and the bith of Japan

(Doraemon shin Nobito
no nippon tanjô
)
Tôhô 5 603 270 374 1
2 Seul sur Mars 20th
Century
Fox
1 264 757 713 5
3 I’m not just going to do
what Kurosaki-kun says

(Kurosaki-kun no înari
ni nante naranai
)
Showgate 1 049 914 160 2
4 The big short:
le casse du siècle
Toho-Towa 1 018 683 214 1
5 Nobunaga concerto:
the movie
Tôhô 778 844 329 7
6 Star Wars –
le réveil de la force
Disney 484 425 461 12
7 Girls und panzer:
the movie
Showgate 444 424 75 16
8 The finest hours Disney 420 329 403 2
9 Point break Warner
Bro.
358 614 540 3
10 Saraba abunai deka:
long goodbye
Tôei 280 994 254 6

Autre petit nouveau dans le top, The big short: le casse du siècle (The big short) réalisé par Adam McKay. Le film prend certes la quatrième position du classement mais réalise néanmoins tout juste 1 million de dollars de recette. Un démarrage difficile qui risque de la défavoriser face à la fois aux nouveaux arrivants du week-end prochain mais aussi face aux films qui se maintiennent malgré leur plus longue exploitation. C’est notamment le cas de Girls und panzer: the movie de Tsutomu Mizushima qui engrange encore 400 000 dollars de recettes, améliorant son positionnement d’une place. Le film fait donc une bonne carrière malgré ses 16 semaines d’exploitation. Même configuration pour Saraba abunai deka: long goodbye de Tôru Murakawa, ses recettes déclinent mais le cumul de ses 6 semaines sur les écrans lui permettent de dépasser la barre des 13 millions de dollars engrangés.

GuPOVA_B1PosterGirls und panzer: the movie (2016, Tsutomu Mizushima) affiche japonaise

Classement des recettes cumulées:

Rang Titre du film Recettes cumulées (en $) Nb
de semaines
1 Star Wars –
le réveil de la force
95 468 057 12
2 Nobunaga concerto:
the movie
36 187 594 7
3 Seul sur Mars 26 943 966 5
4 Saraba abunai deka:
long goodbye
13 074 758 6
5 Girls und panzer:
the movie
12 307 102 16
6 Doraemon the movie:
Nobita and the bith of Japan

(Doraemon shin Nobito
no nippon tanjô
)
5 603 270 1
7 Point break 4 213 123 3
8 I’m not just going to do
what Kurosaki-kun says

(Kurosaki-kun no înari
ni nante naranai
)
3 963 970 2
9 The finest hours 2 221 112 2
10 The big short:
le casse du siècle
1 301 305 1

The finest hours (2015, Craig Gillespie) affiche japonaiseThe finest hours (2015, Craig Gillespie) affiche japonaise

Source des chiffres: Mojo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *