Box-office Japon: 18 et 19 juin 2016

Semaine en net recul quant aux recettes moins importantes engendrées ce week-end du 18 et 19 juin 2016 par rapport à la semaine passée. Le film de Takahisa Zeze, 64: part II (Rokuyon: kôhen), chute de la première à la quatrième place du box office en divisant ses résultats quasiment par deux avec 1,8 millions de dollars de recette. Une contre-performance qui pourrait nuire à cette seconde partie alors que le premier opus, 64: Part I (Rokuyon: zepen), perd également du terrain mais dans une moindre mesure, passant de la sixième à la neuvième place. Après sept semaines d’exploitation, la première partie cumule plus de 17 millions de dollars quand la seconde est sur le point d’atteindre les dix millions de dollars de recette en seulement deux semaines. Evergreen love (Shokubutsu zukan: unmei no koi hiroimashita), réalisé par Koichiro Miki, et Zootopie (Zootopia), de Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush, se maintiennent dans le trio de tête même si leurs résultats sont également en légère baisse, la comédie romantique japonaise se payant cependant le luxe de devancer le film d’animation de la firme américaine en passant de la troisième à la seconde place. La première place du box office revient, elle, au cross over de The ring et The grudge, à savoir le face à face des deux figures fantomatiques Sadako vs. Kayako. Distribué par Kadokawa et réalisé par Kôji Shiraishi, un habitué des productions horrifiques telles que Ju-rei, la malédiction (Ju-rei: gekijôban – kuro-ju-rei, 2004) ou encore Grotesque (Gurotesuku, 2009), Sakako vs. Kayako se place à la première place à titillant les deux millions de dollars de recette dès sa première semaine d’exploitation.

Sayako vs. Kayako (2016, Kôji Shiraishi) affiche japonaiseSadako vs. Kayako (2016, Kôji Shiraishi) affiche japonaise

Classement des recettes du week-end:

Rang Titre du film Distributeur Recettes
(en $)
Nb
d’écrans
Nb
de semaines
1 Sadako vs. Kayako Kadokawa 1 966 527 352 1
2 Evergreen love
(Shokubutsu zukan: unmei
no koi hiroimashita)
Shôchiku 1 966 489 nc 3
3 Zootopie Disney 1 918 853 nc 9
4 64: part II
(Rokuyon: kôhen)
Tôhô 1 874 398 nc 2
5 Deadpool 20th
Century
Fox
1 418 492 733 3
6 Creepy
(Kurîpî: itsuwari no rinjin)
Shôchiku 1 260 788 256 1
7 Wolf girl and black prince
(Ohkami shôjo to kuro ôji)
Warner
Bros.
802 414 nc 4
8 Mars
(Mars – tada, kimi wo
aishiteru
)
Showgate 782 880 197 1
9 64: part I
(Rokuyon: zenpen)
Tôhô 478 941 nc 7
10 The Kodai family
(Kodaike no hitobito)
Tôhô 417 607 nc 3

Le film américain Deadpool de Tim Miller se maintient certes parmi les cinq premiers du classement mais ses résultats enregistrent eux aussi une baisse certaine avec 1,4 millions de dollars de bénéfice, cumulant un peu moins de quinze millions de dollars sur trois semaines d’exploitation. Face au figures spectrales précitées, le nouveau thriller horrifique de Kiyoshi Kurosawa, Creepy (Kurîpî: itsuwari no rinjin), se place en sixième position du box office, un petit résultat pour un film très attendu qui, s’il ne convainc pas davantage de spectateurs, risque fort de chuter irrémédiablement dès la semaine suivante. En queue de classement notons la présence à la huitième place de Mars (Mars – Tada, kimi wo aishiteru), réalisé par Saiji Yakumo, une adaptation cinématographique du manga éponyme de Fuyumi Soryo qui connaît en parallèle une adaptation en série télévisée actuellement diffusée sur la chaîne NTV. Le film peine à attirer les foules dès sa première semaine d’exploitation quand Wolf girl and black prince (Ohkami shôjo to kuro ôji), lui aussi une adaptation cinématographique d’un manga à succès réalisée par Ryuichi Hiroki, juste devant à la septième place, enregistre des résultats similaires après quatre semaines sur les écrans cumulant tout de même près de dix millions de dollars de recettes totales. Si cette semaine témoigne de résultats plus faibles en terme de fréquentation et de recettes, il est tout de même important de noter que huit films parmi les dix premiers du box office sont des films japonais. De quoi se rassurer sur la fréquentation en salle, les Japonais favorisant les productions nationales face aux grosses productions américaines.

Creepy (2016, Kiyoshi Kurosawa) affiche japonaiseCreepy (2016, Kiyoshi Kurosawa) affiche japonaise

Classement des recettes cumulées:

Rang Titre du film Recettes cumulées
(en $)
Nb
de semaines
1 Zootopie 63 816 212 9
2 64: part I
(Rokuyon: zenpen)
17 190 713 7
3 Deadpool 14 577 019 3
4 Evergreen love
(Shokubutsu zukan: unmei no koi hiroimashita)
12 965 060 3
5 Wolf girl and black prince
(Ohkami shôjo to kuro ôji)
9 711 866 4
6 64: part II
(Rokuyon: kôhen)
9 333 247 2
7 The Kodai family
(Kodaike no hitobito)
6 978 689 3
8 Sadako vs. Kayako 1 966 527 1
9 Creepy
(Kurîpî: itsuwari no rinjin)
1 260 788 1
10 Mars
(Mars – tada, kimi wo aishiteru)
782 880 1

Mars (2016, Saiji Yakumo) affiche japonaiseMars (2016, Saiji Yakumo) affiche japonaise

Source des chiffres: Mojo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *