Box office Japon : 19 et 20 août 2017

Semaine favorable au cinéma japonais en terme de box office, ce qui n’était pas arrivé depuis six semaines, ce week-end du 19 et 20 août consacre deux nouveaux venus aux premières marches du podium. High & low the movie 2 – end of sky, réalisé par Shigeaki Kubo et Tsuyoshi Nakakuki, arrive ainsi en tête du classement dès sa première semaine d’exploitation avec plus de 3,2 millions de dollars de recettes, suivi de près par Fireworks, should we see it from the side or the bottom ? (Uchiage hanabi, shita kara miruka ? yoko kara miruka ?), réalisé par Akiyuki Shinbo et Nobuyuki Takeuchi, qui récolte lui près de 2,7 millions de dollars. Les deux distributeurs japonais, Shōchiku et Tōhō, mobilisent leurs efforts pour contrer l’omniprésence américaine de ces dernières semaines. La Tōhō, notamment, réalise une belle performance avec pas moins de quatre films de leur écurie présents dans le top 10 de ce week-end.

High & low the movie 2 – end of sky (2017, Shigeaki Kubo et Tsuyoshi Nakakuki)
affiche japonaise

Classement des recettes du week-end :

Rang Titre du film Distributeur Recettes
(en $)
Nb
d’écrans
Nb
de semaines
1 High & low the movie 2 –
end of sky
Shōchiku 3 219 167 314 1
2 Fireworks, should we see it
from the side or the bottom ?

(Uchiage hanabi, shita kara
miru ka ? Yoko kara miru ka ?
)
Tōhō 2 697 358 299 1
3 Moi, moche et méchant 3 UPI 2 535 625 371 5
4 Spider-Man : homecoming Sony 2 334 317 775 2
5 I want to eat your pancreas
(Kimi no suizō wo tabetai)
Tōhō 1 503 438 nc 4
6 Transformers : the last knight PPI 953 158 671 3
7 Pokemon the movie 20 :
I choose you !

(Gekijōban poketto monsutā :
kimi ni kimeta !
)
Tōhō 919 825 nc 6
8 Gintama Warner
Bros.
763 223 nc 6
9 Mary and the witch’s flower
(Meari to majo no hana)
Tōhō 662 205 nc 7
10 Pirates des Caraïbes :
la vengeance de Salazar
Disney 592 029 nc 8

Côté japonais toujours, certains films tiennent la longueur. I want to eat your pancreas (Kimi no suizō wo tabetai, 2017, Shō Tsukikawa), Pokemon the movie 20 : I choose you ! (Gekijōban poketto monsutā : kimi ni kimeta !, 2017, Kunihiko Yuyama), Gintama (2017, Yūichi Fukuda) et Mary and the witch’s flower (Meari to majo no hana, 2017, Hiromasa Yonebayashi) maintiennent le pression en stabilisant leurs recettes après tout de même de quatre à sept semaines d’exploitation. Ce n’est pas le cas de la production Sony, Spider-Man : homecoming, réalisé par Jon Watts, qui passe de la première à la quatrième place du classement, ses scores s’effondrant de 7 millions de dollars la semaine passée à 2 millions de dollars dès sa seconde semaine sur les écrans. Le film pourrait connaître une sortie de route précipitée selon les résultats des grosses productions japonaises à venir.

I want to eat your pancreas (2017, Shō Tsukikawa) affiche japonaise

Classement des recettes cumulées :

Rang Titre du film Recettes cumulées (en $) Nb
de semaines
1 Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar 57 645 072 8
2 Moi, moche et méchant 3 50 367 328 5
3 Gintama 31 876 029 6
4 Pokemon the movie 20 : I choose you !
(Gekijōban poketto monsutā : kimi ni kimeta !)
27 226 910 6
5 Mary and the witch flower
(Meari to majo no hana)
26 131 925 7
6 I want to eat your pancreas
(Kimi no suizō wo tabetai)
20 128 175 4
7 Spider-Man : homecoming 16 862 838 2
8 Transformers : the last knight 13 466 451 3
9 Fireworks, should we see it from the side or the bottom ?
(Uchiage hanabi, shita kara miru ka ? Yoko kara miru ka ?)
4 272 342 1
10 High & low the movie 2 – end of sky 3 776 455 1

Si le cinéma américain ne remporte pas le match de ce week-end, il ne démérite pas pour autant. Moi, moche et méchant 3 (Despicable me 3, 2017, Kyle Balda, Pierre Coffin et Éric Guillon) maintient de bons résultats avec plus de 2,5 millions de dollars engrangés, cumulant plus de 50 millions de dollars en cinq semaines d’exploitation. Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar (Pirates of the Carabbean : dead men tell no tales, 2017, Joachim Rønning et Espen Sandberg) connaît également un beau parcours avec plus de 57 millions de dollars au cumul en huit semaines de présence sur les écrans. Pour la première fois depuis de longues semaines en revanche, Disney ne brille pas et perd sa place de leadership dans le classement. Résultats mitigés également pour Transformers : the last knight, réalisé par Michael Bay, qui peine à consolider ses chiffres avec seulement un peu plus de 13 millions de dollars au cumul après trois semaines d’exploitation. Le cinéma japonais reprend donc la main ce week-end ci, mais cette situation reste néanmoins précaire avec notamment la sortie de Wonder woman sur les écrans japonais la semaine suivante.

Transformers : the last knight (2017, Michael Bay) affiche japonaise

Source des chiffres: Mojo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *