Box office Japon: 19 et 20 janvier 2013

Nouveau box office du circuit japonais cette semaine, celui du week-end des 19 et 20 janvier dernier. Grosse surprise la comédie grinçante Ted, réalisé par Seth MacFarlane, déboule en tête du classement avec près de 4 millions de dollars de recettes dès les premiers jours de son exploitation sans pour autant bénéficier d’un nombre de copies conséquent. En comparaison Le Hobbit: un voyage inattendu, sorti le 14 décembre 2012, a péniblement dépassé les 3 millions de dollars de recette dès le premier week-end avec près de 878 copies à travers le Japon! Le film de Peter Jackson n’a pas connu le succès escompté dans l’Archipel et sortira probablement du classement la semaine prochaine avec 18 millions de dollars de recettes cumulées, le pire résultat parmi les films de la franchise bien en-dessous de ceux du film Les Deux Tours (le film de la trilogie ayant le moins bien marché à l’époque) qui n’avais accumulé « que » 78 millions de dollars! Un gros camouflet pour le film hollywoodien donc qui se ridiculise également face au succès de One Piece Film: Z qui, sorti le même jour que Le Hobbit, a engrangé près de cinq fois plus de recettes avec trois fois moins de copies! L’animation japonaise n’est, en effet, pas en reste et ce n’est pas le succès de Hunter x Hunter: Phantom Rouge (Gekijô-ban Hunter x Hunter hiiro no genei – fantomu rûju), réalisé par Yuzo Sato, qui nous démentira. Premier du classement le week-end précédent, le film connaît malheureusement un net recul en terme de fréquentation.

Rang Titre du film Distributeur Recettes (en $) Nb
d’écrans
Nb
de semaines
1 Ted Toho-Towa 3 648 858 253 1
2 Les Misérables Toho-Towa 2 413 262 366 5
3 Tokyo Family Shôchiku 2 345 107 317 1
4 One Piece Film: Z Tôei 1 776 548 302 6
5 Hunter x Hunter: Phantom Rouge Toho 1 606 228 257 2
6 Tokumei Sentai Go-Busters vs. Kaizoku Sentai Gokaiger: The Movie Tôei 1 533 538 275 1
7 Looper GAGA 774 778 201 2
8 Taken 2 20th Century Fox 599 222 288 2
9 Le Hobbit: un voyage inattendu Warner Bros. 443 078 677 6
10 Skyfall Sony 379 902 356 8

Autre surprise, l’étonnante longévité du film Les Misérables de Tom Hooper, qui n’a pas quitté sa seconde place du classement malgré ses cinq semaines d’exploitation, engrangeant près de 38 millions de dollars de recettes. La société de distribution Toho-Towa, spécialisée dans l’exploitation des films étrangers, fait donc coup double cette semaine en remportant les deux premières places du classement. Après leur timide démarrage la semaine passée, les films Looper et Taken 2 décrochent sensiblement. Skyfall, le dernier James Bond réalisé par Sam Mendes, termine sa course avec près de 30 millions de dollars engrangés après huit semaines d’exploitation, ce qui en fait le meilleur résultat de la franchise du célèbre espion dans l’Archipel. La Tôei a sinon sorti son film tokusatsu du mois avec Tokumei Sentaï Go-Busters vs. Kaizoku Sentai Gokaiger: The Movie (Tokumei sentai gōbasutāzu tai kaizoku sentai gōkaijā za mūbī) réalisé par Takayuki Shibasaki. Comme chaque année les Super sentaï de différentes séries TV se rencontrent le temps d’un long-métrage et celui-ci ne déroge pas à la règle, le film mélange les personnages des séries Tokumei Sentaï Go-Busters et Kaizoku Sentaï Gokaiger diffusées tout au long de l’année sur Asahi TV. Même si les recettes ne sont pas fracassantes, la franchise Super sentaï trouve toujours sa place au classement grâce à un public amateur et fidèle. Enfin, bon démarrage pour la comédie dramatique made in Shôchiku, Tokyo Family (Tôkyô kazoku) dont la réalisation est signé par le célèbre réalisateur maison Yôji Yamada aujourd’hui l’un des cinéastes japonais les plus âgés (il a plus de 81 ans) encore en activité. Tokyo Family n’est rien de moins que le remake du célèbre film de Yasujirô Ozu, Voyage à Tokyo (Tôkyô monogatari), réalisé en 1953. La version de Yamada transpose néanmoins le récit dans le Japon actuel. Le cinéaste est un habitué des réalisations sobres mais efficaces, le pari, ici, étant bien entendu de ne pas faire honte à l’original considéré tout simplement comme l’un des plus grands films de l’histoire du cinéma…

Affiche japonaise de Taken 2 (Olivier Mégaton, 2012)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *