Box office Japon : 6 et 7 octobre 2018

Le box office japonais connaît certains chamboulements non négligeables ce week-end du 6 et 7 octobre avec l’arrivée de pas moins de quatre films en nouveautés parmi les dix meilleurs résultats. Tout d’abord le film d’animation Monster strike the movie : beyond the sky (Monsutā sutoraiku the movie : sora no Kanata), réalisé par Hiroshi Nishikiori et adapté d’une franchise de jeu vidéo, s’impose devant la production disneyenne Jean-Christophe et Winnie (Christopher Robin) en dépassant les 1,3 million de dollars de recettes. Autre nouvel arrivant, Perfect world (Pāfekuto wārudo : kimi to iru kiseki), adapté du manga éponyme par Kenji Shibayama, manque de peu d’intégrer le trio de tête en réalisant un peu plus d’un million de dollars de recettes, tout juste derrière Natsume’s book of friends the movie : tied to the temporal world (Gekijōban Natsume yūjin-chō : utsusemi ni musubu) qui perd à l’occasion la plus haute marche du podium. Re:zero – Starting life in another world : memory snow (Re:zero – Kara hajimeru isekai seikatsu – memory snow), troisième film d’animation du classement et réalisé par Masaharu Watanabe, atteint quant à lui la septième place du classement avec des recettes plus qu’honorables. Equalizer 2 (The equalizer 2), toujours mis en scène par Antoine Fuqua, est le seul film américain qui s’impose dans le classement dès sa première semaine d’exploitation. Le film réalise tout juste un peu mieux que le premier opus, sorti au Japon en octobre 2014. La séquelle maintiendra-t-elle sa position dans le classement au-delà des deux semaines tenues son prédécesseur ?

Monster strike the movie : beyond the sky
(2018, Hiroshi Nishikiori) affiche japonais

Classement des recettes du week-end :

Rang Titre du film Distributeur Recettes
(en $)
Nb
d’écrans
Nb
de semaines
1 Monster strike the movie :
beyond the sky
(Monsutā sutoraiku
the movie : sora no Kanata)
Warner
Bros.
1 327 768 nc 1
2 Jean-Christophe et Winnie Disney 1 260 359 nc 4
3 Natsume’s book of friends
the movie : tied to the
temporal world
(Gekijōban Natsume
yūjin-chō : utsusemi
ni musubu)
Aniplex 1 139 232 nc 2
4 Perfect world
(Pāfekuto wārudo :
kimi to iru kiseki)
Shōchiku 1 032 191 nc 1
5 Sans un bruit PPI 914 563 nc 2
6 Café Funiculi funicula
(Kōhī ga samenai uchi ni)
Tōhō 907 582 nc 3
7 Re:zero – Starting life
in another world :
memory snow
(Re:zero – Kara hajimeru
isekai seikatsu –
memory snow)
Kadokawa 801 512 nc 1
8 Equalizer 2 Sony 768 341 207 1
9 Samurai’s promise
(Chiri tsubaki)
Tōhō 734 836 nc 2
10 Ne coupez pas !
(Kamera o tomeru na !)
Asmik Ace 630 470 nc 16

Si le cinéma japonais s’impose encore cette semaine avec sept longs-métrages dans les dix plus grosses recettes hebdomadaires, ce sont néanmoins les films américains qui accusent le moins le coup en terme de recul de recettes. En effet Jean-Christophe et Winnie et Sans un bruit (A quiet place) maintiennent leurs résultats en terme de chiffres. Seul En eaux troubles (The meg) disparaît du classement après quatre semaines d’exploitation. Natsume’s book of friends the movie : tied to the temporal world, Café Funiculi funicula (Kōhī ga samenai uchi ni) et Samurai’s promise (Chiri tsubaki), en revanche, perdent chacun plusieurs places au classement même si le premier conserve des recettes au-delà du million de dollars sur le week-end. Samurai’s promise risque quant à lui de plonger dans les limbes du box office tant ses résultats sont décevants pour un jidaigaki produit par la puissante Tōhō, ne cumulant péniblement qu’un peu moins de 4 millions de dollars sur sa seconde semaine d’exploitation. Ne coupez pas ! (Kamera o tomeru na !) régresse lui aussi de la septième à la dixième et dernière place du classement en augmentant cependant ses résultats sur le week-end par rapport au précédent ! Le film devrait poursuivre une dix-septième semaine d’exploitation parmi les dix meilleurs prétendants.

Samurai’s promise (2018, Daisaku Kimura) affiche japonaise

Classement des recettes cumulées :

Rang Titre du film Recettes cumulées
(en $)
Nb
de semaines
1 Ne coupez pas !
(Kamera o tomeru na !)
22 920 982 16
2 Jean-Christophe et Winnie 16 285 108 4
3 Café Funiculi funicula
(Kōhī ga samenai uchi ni)
8 2240 933 3
4 Natsume’s book of friends the movie :
tied to the temporal world
(Gekijōban Natsume yūjin-chō :
utsusemi ni musubu)
3 820 699 2
5 Samurai’s promise
(Chiri tsubaki)
3 785 951 2
6 Sans un bruit 3 394 264 2
7 Monster strike the movie :
beyond the sky

(Monsutā sutoraiku the movie :
sora no Kanata)
1 773 785 1
8 Perfect world
(Pāfekuto wārudo : kimi to iru kiseki)
1 492 214 1
9 Equalizer 2 1 042 928 1
10 Re:zero – Starting life in another world :
memory snow
(Re:zero – Kara hajimeru isekai seikatsu –
memory snow)
801 512 1

Au cumul, Ne coupez pas ! frôle justement les 23 millions de dollars de recettes quand Jean-Christophe et Winnie dépasse les 16 millions de dollars. Ce dernier bénéficie davantage des recettes recueillies dans la semaine, non comptabilisées dans le tableau des résultats du week-end, jeune public visé oblige. Café Funicule funiculi ne démérite pas et progresse au-delà des 8 millions de dollars cumulés, une belle performance pour une comédie fantastique qui pourrait prolonger sa présence encore un certain temps dans le classement. Sans un bruit, thriller distribué au Japon par PPI, s’en sort également bien en cumulant plus de 3 millions de dollars de recettes en deux semaines d’exploitation. Globalement, le classement de ce week-end offre un panorama éclectique où chaque distributeur tire son épingle du jeu même si des compagnies telles que Disney et Tōhō écrasent leurs concurrents en termes de recettes pures sur l’ensemble de leurs films distribués depuis le début de l’année.

Ne coupez pas ! (2017, Shin’ichirō Ueda) affiche japonaise

Source des chiffres : Mojo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *