Disparition de l’actrice Rie Nakagawa le 14 juin 2016

Une mauvaise nouvelle ne venant jamais seule, nous apprenons la disparition d’une autre actrice japonaise ces derniers jours, celle de Rie Nakagawa, l’un des visages familiers des roman porno des studios Nikkatsu. Née le 13 août 1948, Rie Nakagawa fut une enfant actrice interprétant ses premiers rôles dès l’âge de 5 ans. Adulte elle intégra brièvement les studios Tôhô avant de rejoindre ceux de la Nikkatsu qui lanceront véritablement sa carrière notamment grâce à ses courbes généreuses qui feront les heures de gloire des films érotiques de la firme. Tatsumi Kumashiro et Noboru Tanaka particulièrement, furent les deux cinéastes qui menèrent Rie Nakagawa au pinacle avec respectivement Les amants mouillés (Koibio-tachi wa nureta, 1973) puis Osen la maudite ((maruhi) jorô seme jigoku, 1973). L’actrice réorienta ensuite sa carrière vers les projets cinématographiques indépendants en participant notamment à L’assassinat de Ryoma (Ryoma ansatsu, 1974), film historique sur l’une des grandes figures japonaises du XIXè siècle réalisé par Kazuo Kuroki et produit par le studio avant-gardiste Art Theater Guild (ATG). Elle tourna son dernier film en 1985 sous la direction de Shinji Sômai dans Love hotel (Rabu hoteru) avant de se retirer totalement du cinéma. Rie Nakagawa est décédée des suites d’un cancer des poumons à l’âge de 67 ans.

Beads from a petal (1972, Noboru Tanaka) affiche japonaiseBeads from a petal (1972, Noboru Tanaka) affiche japonaise

Filmographie de Rie Nakagawa au cinéma:

1967 Nippon ichi no otoko no naka no otoko (Kengo Furusawa)
1968 Fancy paradise (Kûsô tengoku, Takeshi « Ken » Matsumori
1969 Mito kômon man’yûki (Yasuki Chiba)
1972 OL Nikki: mesuneko no nioi (Katsuhiko Fujii)
1972 Beads from a petal (Kaben no shizuku, Noboru Tanaka)
1972 Kokotsu no asa (Akira Katô)
1972 Erosu no yûwaku (Toshiya Fujita)
1972 OL Nikki: mesuneko no jôji (Akira Katô)
1973 Les amants mouillés (Koibito-tachi wa nureta, Tatsumi Kumashiro)
1973 Osen la maudite ((maruhi) jorô seme jigoku, Noboru Tanaka)
1973 L’enfer des femmes, forêt humide (Onna jigoku: mori wa nureta, Tatsumi Kumashiro)
1973 Ai ni nureta watashi (Akira Katô)
1973 (maruhi) jorô zankoku iro-jigoku (Shin’ichi Shiratori)
1973 Sei-kyoiku mama (Akira Katô)
1973 Trapped in lust (Aiyoku no wana, Atsushi Yamatoya)
1974 Danji seiji-gaku: kojin jugyo (Kôyû Ohara)
1974 L’assassinat de Ryoma (Ryoma ansatsu, Kazuo Kuroki)
1977 Utamaro: dreams and knowledge (Utamaro: yume to shiriseba, Akio Jissôji)
1984 Cursed village in Yudono mountains (Yudono-sanroku noroi mura, Toshiharu Ikeda)
1985 Love hotel (Rabu hoteru, Shinji Sômai)

Trapped in lust (1973, Atsushi Yamatoya) affiche japonaiseTrapped in lust (1973, Atsushi Yamatoya) affiche japonaise

Filmographie de Rie Nakagawa pour lé télévision:

1979 La légende de Zatoichi (Zatôichi monogatari) (série tv)

Erosu no yûwaku (1972, Toshiya Fujita) affiche japonaiseErosu no yûwaku (1972, Toshiya Jujita) affiche japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *