Disparition de l’actrice Yumi Shirakawa le 14 juin 2016

Nous apprenons aujourd’hui le décès de l’actrice Yumi Shirakawa le 14 juin dernier. Née le 21 octobre 1936 à Tokyo, Yumi Shirakawa, dont le nom civil est en fait Akiko Nitani, a connu une longue carrière cinématographique des années cinquante aux années quatre-vingt avant de se tourner davantage vers les séries télévisées. Mariée à l’acteur Hideaki Nitani depuis 1964 jusqu’au décès de ce dernier en 2012, Yumi Shirakawa n’était certes pas une grande vedette du cinéma japonais mais la beauté de ses traits a marqué toute une génération de spectateurs férus de science-fiction. L’actrice entre en effet aux studios Tôhô à l’âge de 19 ans où elle deviendra vite une personnalité appréciée tant par sa beauté plastique que par sa bonté. Ce caractère, elle le valorisera dans de nombreux rôles de victimes mais aussi de femmes aimantes et attentives envers les autres. Ishirô Honda lança véritablement sa carrière en 1956 en la choisissant pour le film Rodan (Sora no daikaijû radon) avant de régulièrement faire appel à ses services notamment dans Be happy, these two lovers (Kono futari ni sachi are, 1957), La prisonnière des martiens (Chikyû bôeigun, 1957), L’homme H (Bijo to ekitai ningen, 1958) ou encore Le choc des planètes (Yôsei gorasu, 1962).

Yumi Shirakawa (1936 - 2016) photo 1La science-fiction n’a pas été son seul créneau, l’actrice a également eu la chance d’interpréter des rôles plus dramatiques dans des films tels que Dernier caprice (Kohayagawa-ke no aki, 1961) de Yasujirô Ozu ou encore Une femme dans la tourmente (Midareru, 1964) de Mikio Naruse même si dans ces deux films elle ne tient pas le rôle principal. Elle met un terme à sa carrière cinématographique en 1983 avec le film Arashi o yobu otoko réalisé par Umetsugu Inoue pour privilégier sa carrière télévisée où elle participera à de nombreuses séries telles que Family game (Kazoku gêmu, 1983-1985), GTO: great teacher Onizuka (1998) ou encore Black president (Burakku purejidento, 2014). Yumi Shirakawa et Hideaki Nitani eurent une fille, Yurei Nitani, en 1964, elle aussi actrice. Yumi Shirakawa est décédée à l’âge de 79 ans d’une crise cardiaque.

Yumi Shirakawa (1936 - 2016) photo 2Filmographie de Yumi Shirakawa au cinéma:

1956 Blackguard (Narazu-mono, Nobuo Aoyagi)
1956 Aru onna no bâi (Shunkai Mizuho)
1956 Sazae-san (Nobuo Aoyagi)
1956 Rodan (Sora no daikaijû radon, Ishirô Honda)
1957 Bôkyaku no hanabira (Toshio Sugie)
1957 Be happy, these two lovers (Kono futari ni sachi are, Ishirô Honda)
1957 Sararyman shusse taikôki (Masanori Kakei)
1957 Bôkyaku no hanabira: kanketsuhen (Toshio Sugie)
1957 Zoku sarariman shussetai kôki (Masanori Kakei)
1957 La prisonnière des martiens (Chikyû bôeigun, Ishirô Honda)
1958 Aijô no miyako (Toshio Sugie)
1958 Jazu musume ni eiko are (Kajirô Yamamoto)
1958 The badger palace (Oatari tanukigoten, Kôzô Saeki)
1958 Tokyo holiday (Tôkyô no kyûjitsu, Kajirô Yamamoto)
1958 Yajikata dôchû sugoroku (Yasuki Chiba)
1958 L’homme H (Bijo to ekitai ningen, Ishirô Honda)
1958 Zokuzoku sarariman shussetai kôki (Masanori Kakei)
1958 Josei SOS (Hisanobu Marubayashi)
1958 Otona niwa wakaranai: seishun hakusho (Eizô Sugawa)
1958 Mikkokusha wa dare ka (Hisatora Kumagaya)
1959 Boss of the underworld (Ankokugai no kaoyaku, Kihachi Okamoto)
1959 Aisaiki (Seiji Hisamatsu)
1959 Inao: story of an iron arm (Tetsuwan tôshu Inao monogatari, Ishirô Honda)
1959 Yajû shisubeshi (Eizô Sugawa)
1959 Seishun o karero (Shun’ichi Sekizawa)
1960 Sararigaru mudaguchi kakeguchi herazuguchi (Eiji Iwaya)
1960 Yama no kanata ni – dai ichi-bu: ringo no hô: dai ni-bu: sakana no seppun (Eizô Sugawa)
1960 Boku wa dokushin shain (Kengo Furusawa)
1960 Sazae-san no akachan tanjo (Nobuo Aoyagi)
1960 The electrical transmission human (Densô ningen, Jun Fukuda)
1960 Kyôsaitô sôsai ni eikô are (Nobuo Aoyagi)
1960 Courant du soir (Yoru no nagare, Mikio Naruse)
1960 Daigaku no sanzôkutachi (Kihachi Okamoto)
1960 Man against man (Otoko tai otoko, Senkichi Taniguchi)
1960 Ozora no yarôdomo (Kengo Furusawa)
1960 Hana no serusuman sanshiro (Eiji Iwaya)
1960 Kane-duruki taikô-ki (Tetsuhiro Kawasaki)
1960 Sazae-san to epuron obasan (Nobuo Aoyagi)
1961 Fuku no kami: Sazae-san ikka (Nobuo Aoyagi)
1961 Romance express (Tokkyu nippon, Yûzô Kawashima)
1961 Challenge to live (Ai to honoho to, Eizô Sugawa)
1961 The scarlet man (Shinku no otoko, Ishirô Honda)
1961 La dernière guerre de l’apocalypse (Sekai daisensô, Shûe Matsubayashi)
1961 Dernier caprice (Kohayagawa-ke no aki, Yasujirô Ozu)
1961 Two sons (Futari no musuko, Yasuki Chiba)
1962 Le choc des planètes (Yôsei gorasu, Ishirô Honda)
1962 Sôtome ke no musume tachi (Seiji Hisamatsu)
1962 Chikata nikki (Seiji Maruyama)
1962 47 ronins (Chûshingura, Hiroshi Inagaki)
1962 Kôkôsei to onna kyôshi: hijô no seishun (Hideo Onchi)
1963 Onna ni tsuyoku naru kufû no kazukazu (Yasuki Chiba)
1963 Nippon ichi no iro otoko (Kengo Furusawa)
1963 Ringo no hana saku machi (Katsumi Iwauchi)
1963 Yabunirami nippon (Hideo Suzuki)
1964 Une femme dans la tourmente (Midareru, Mikio Naruse)
1964 Trap of suicide kilometer (Kokusai himitsu keisatsu: tora no kiba, Jun Fukuda)
1965 Hi no ataru isu (Tetsuhiro Kawasaki)
1965 Ore ni tsuite koi! (Hiromichi Horikawa)
1966 Les aventures de Takla Makan (Kiganjô no bôken, Senkichi Taniguchi)
1967 Kigeki keiba hisshôshô (Masaharu Segawa)
1968 Haruranman (Yasuki Chiba)
1968 Aniki no koibito (Shirô Moritani)
1968 Wakamono yo chôsen seyo (Yasuki Chiba)
1970 Kigeki kudabare! Otoko-dama (Katsumune Ishida)
1983 Arashi o yobu otoko (Umetsugu Inoue)

Yumi Shirakawa (1936 - 2016) photo 3Filmographie de Yumi Shirakawa pour lé télévision:

1966 Seishun to wa nanda (série tv)
1967 Fûfu hyakkei (série tv)
1981 Fubo no gosan (série tv)
1983 Family game (Kazoku gêmu) (série tv)
1984 Family game II (Kazoku gêmu II) (série tv)
1985 Family game special (téléfilm)
1989 Mama haha bugi (série tv)
1994 Otoko no ibasho (série tv)
1994 Keiji no koi (série tv)
1995 Dady survival (série v)
1998 GTO: great teacher Onizuka (série tv)
1999 24 jikan dake no uso (téléfilm)
1999 Majo no jôken (série tv)
2001 Koigashitai koigashitai koigashitai (série tv)
2003 Diamond girl (Daiyamondo gâru) (série tv)
2007 Haken no hinkaku (série tv)
2009 Anmisu hime 2 (téléfilm)
2009 Mama wa mukashi papa datta (série tv)
2009 Nîni no koto o wasurenaide: nôshuyô to tatakatta 8-nenkan (téléfilm)
2011 Kyôgû (téléfilm)
2011 Kaseifu no mita (série tv)
2013 Daini gakushô (série tv)
2013 Doctor X – gekai daimon michiko (série tv)
2014 Black president (Burakku purejidento) (série tv)

Yumi Shirakawa (1936 - 2016) photo 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *