Festival international du film d’animation d’Annecy 2013

Du 10 au 15 juin 2013 se déroule le célèbre Festival international du film d’animation d’Annecy avec au programme une belle flopée de films japonais. L’animation japonaise a toujours eu une belle place dans ce type d’évènement et le cru 2013 ne fait pas exception. En compétition tout d’abord, un seul film mais très attendu par les aficionados de la franchise, il y a Berserk l’âge d’or partie II – la bataille de Doldrey (Beruseruku: ôgon jidai hen II – dorudorei koryaku hen), second opus tonitruant de la trilogie réalisée par Toshiyuki Kubooka. Le premier film, Berserk l’âge d’or partie I : l’oeuf du roi conquérant (Beruseruku: ôgon jidai hen I – haô no tamago) est sorti sur les écrans japonais le 4 février 2012 (il fut également présenté au Festival d’Annecy 2012 hors compétition) quand la seconde partie est sortie le 23 juin de la même année. Le troisième et dernier opus, Berserk l’âge d’or partie III : descente (Beruseruku: ôgon jidai hen III – kôrin) vient tout juste de rencontrer les écrans nippons le 1er février dernier.

La section des courts-métrages en compétition est, elle, un peu plus fournie avec quatre films au programme. Not-over de Toru Hayai en images de synthèse 3D et Yuki onna, une co-production tchèquo-japonaise de Jiri Barta tourné selon la technique image par image dite de pixilation puis Futon de Yoriko Mizushiri et Kick-heart de Masaaki Yuasa réalisés en animation traditionnelle 2D. Masaaki Yuasa est notamment connu pour avoir commencé sa carrière sur des séries pour enfants très populaires telle que Doraemon avant de s’engager sur une voie plus expérimentale avec notamment le long-métrage Mind game en 2004. Pour se permettre une carrière en marge il poursuit en parallèle son travail d’animateur clé sur la franchise des longs-métrage de Crayon shin-chan et la série animée Samouraï champloo ou encore sur des films tels que Mes voisins les Yamada d’Isao Takahata. Hors compétition sont présentés seulement deux courts-métrages nippons, Digital d’Osamu Sakai et Wee Wille Winkie de Yusuke Sakamoto.

Berserk l’âge d’or partie II – la bataille de Doldrey (2012, Toshiyuki Kubooka)
affiche originale japonaise

Les longs-métrages japonais présentés hors compétition sont à la fête avec des films récents tels que After school midnighters (Hôkago middonaitâzu, 2012) de Hitoshi Takekiyo, version longue d’un premier court-métrage déjà très remarqué en 2007, After scholl midnight (Hôkago middonaito). Présenté également One Piece film Z de Tatsuya Yoshiura qui vient de sortir sur les écrans français après le très gros succès du film au Japon. Blood-C: the last dark de Naoyoshi Shiotani fait suite à la série animée du même nom diffusée en 2011 et toujours produit par les studios d’animation Production I.G. Le film est sorti le 2 juin 2012 au Japon et sera probablement diffusé en France en DVD et Blu-ray très prochainement. Enfin deux derniers longs-métrage qui connaîtront, peut-être, une sortie française sous l’égide du distributeur Eurozoom, Budori, l’étrange voyage (Gusuko-budori no denki, 2012) de Gisaburo Sugii (réalisateur entre autre de Street fighter II mais ici dans un tout autre registre) et Patéma et le monde inversé (Sakasama no Patema) de Yasuhiro Yoshiura. Le premier a connu une sortie japonaise le 7 juillet 2012 mais Paéma et le monde inversé, lui, est une véritable avant-première alléchante puisque le film ne sortira au Japon que le 09 novembre 2013!

Budori, l’étrange voyage (2012, Gisaburo Sugii) affiche originale japonaise

Patéma et le monde inversé (2013, Yasuhiro Yoshiuraà) affiche japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *