Festival international du film de la Roche-sur-Yon du 15 au 21 octobre 2018

Du 15 au 21 octobre dernier s’est tenue la neuvième édition du Festival international de la Roche-sur-Yon, en Vendée. Créé en 2001 sous l’appellation En route vers le monde, le festival fut renouvelé, et renommé, en 2010. Durant une semaine, la programmation, très riche, propose plus de soixante-dix longs-métrages du monde entier, pour la plus part inédits en France. Cette année, un focus autour des carrières de Karin Viard, Ethan Hawke, Valéria Bruni-Tedeshi et Anna Karina était proposé. Quentin Dupieux et Mia Hansen-Løve ont, quant à eux, animé deux master class autour de leurs films. Cette neuvième édition, qui a décerné le Grand prix du jury international au film What you gonna do when the world’s on fire ?, documentaire du cinéaste italien Roberto Minervini, proposait entre autres trois longs-métrages japonais.

Dans la compétition Nouvelles vagues, est projetée la comédie horrifique Ne coupez pas ! (Kamera o tomeru na !, 2018) réalisée par Shin’ichirō Ueda. Le film, qui a notamment était sélectionné dans des festivals aussi divers que le Far East Film Festival à Udine en Italie, le Nippon Connection Film Festival en Allemagne, le Festival international du film de Karlovy-Vary en République Tchèque ou encore le Festival international du film fantastique de Neuchâtel en Suisse, remporte à la Roche-sur-Yon la Mention spéciale Nouvelles vagues alors qu’il est entrain de réaliser une surprenante envolée au box office japonais. Le long-métrage était à l’origine un projet de film d’étude mené par l’école d’art dramatique Enbu Seminar à Tōkyō. Tourné en une semaine avec un budget ridicule, le film a connu une première sortie confidentielle dans la capitale nippone en novembre 2017 avant de connaître le succès après que la société de distribution Asmik Ace Entertainment n’en acquiert les droits pour programmer le film de manière pérenne dans tout le pays à partir du 23 juin 2018. En France, Les Films de Tokyo distribuera Ne coupez pas ! en mars 2019.

Ne coupez pas ! (2017, Shin’ichirō Ueda) affiche japonaise

Dans la section Variété, c’est l’avant-dernier film de Shinsuke Sato, Inuyashiki (2018), adaptation du manga Last hero inuyashiki de Hiroya Oku, qui est programmé. Sorti le 20 avril denier au Japon, le film a remporté le Corbeau d’or au Festival international du film fantastique de Bruxelles au même moment. Inuyashiki a également connu les honneurs des festivals tels que le Far East Film Festival ou encore le Festival international du film Fantasia au Canada. Le réalisateur, Shinsuke Sato, est reconnu pour ses adaptations rigoureuses telles que Gantz (2010), Library wars (Toshokan sensō), I am a hero (Ai amu a hīrō, 2015), Death note : light up the new world (Desu nōto : light up the new world, 2016) et, plus récemment, Bleach (2018). Il est également à la barre de l’adaptation de Kingdom, dont la sortie japonaise est prévue pour le 19 avril 2019. Aucune distribution française n’est pour l’instant prévue pour Inuyashiki.

Inuyashiki (2018, Shinsuke Sato) affiche japonaise

Enfin, dans la section Jeune public, c’est le film Miraï, ma petite sœur (Mirai no mirai, 2018), réalisé par Mamoru Hosoda, qui est proposé en avant-première. Le film sortira en effet le 26 décembre prochain dans nos contrées. Au Japon, le film fut distribué le 20 juillet dernier. Septième long-métrage de Mamoru Hosoda après, notamment, Digimon – le film (Digimon : the movie, 2000), La traversée du temps (Toki o kakeru shōjo, 2006) ou encore Les enfants loups, Ame & Yuki (Ōkami kodomo no Ame to Yuki, 2012), Miraï, ma petite sœur fut également sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes et au Festival international du film d’animation d’Annecy, respectivement en mai et juin dernier. Le film raconte les bouleversements que traverse Kun, un petit garçon de quatre ans, lorsque naît Miraï, sa petite sœur. Rendez-vous à la prochaine édition pour d’autres films japonais inédits en salles.

Miraï, ma petite sœur (2018, Mamoru Hosoda) affiche japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *