Ran: sortie Blu-ray

Le 12 avril 2016 est sorti sur disque Blu-ray Ran, réalisé en 1985 par Akira Kurosawa. Cette édition vidéo fait suite à une première sorti du film sur ce support en novembre 2009, une édition alors décevante d’un point de vue qualitatif. Studiocanal, détenteur des droits cinéma et vidéo du film en France, en collaboration avec Kadokawa (groupe qui détient désormais les droits du film au Japon), ont entamé en 2015, une restauration complète du film afin de lui redonner toute sa splendeur visuelle et sonore. La nouvelle copie cinéma, restaurée et encodée en numérique 4K fut notamment projeté lors du Festival de Cannes l’année dernière dans la section Cannes Classics. Cette édition Blu-ray comprend deux disques, le premier contenant le film proprement dit et un module sur la restauration effectuée, le second rassemblant l’ensemble des suppléments, très nombreux par ailleurs. La navigation et les menus ont été entièrement revus, mêlant à la fois sobriété et qualité graphique tout à fait dans le ton du film.

Ran Blu-ray 2016Ran (1985, Akira Kurosawa) édition Blu-ray 2016

Le long-métrage, flamboyant, spectaculaire, est présenté en format d’origine 1.85:1 respecté en résolution 1080p (et non un Blu-ray UHD 4K donc). Les couleurs sont flamboyantes, les teintes subtiles et le piqué de l’image plus fidèle que jamais. Côté audio, ce sont pas moins de cinq pistes proposées. Les pistes japonaises tout d’abord sont proposées en stéréo 2.0 DTS-HD d’une part et multicanaux 5.1 DTS-HD d’autre part. La piste française est, elle, seulement proposée en multicanaux 5.1 DTS-HD. Les deux dernières pistes, anglaise et allemande, sont proposées en multicanaux 5.1 DTS-HD, celles-ci sont présentes ici car cette édition vidéo est une édition destinée à l’Europe. Les sous-titres sont proposés en français, anglais et allemands. Les différentes pistes son, quelque soit la langue choisie, sont étonnements similaires. Pas de grosse distinction non plus entre la piste stéréo du film, qui on le rappelle est le format audio d’origine du film, avec la piste multicanaux 5.1. Un travail donc suffisamment sobre sur cette dernière qui évite de « gonfler » et de « spatialiser » le son à outrance. Il faut bien sûr préférer la piste japonaise pour savourer les voix d’origines, à la fois expressives et nuancées là où les voix françaises et anglaises par exemple sont plus heurtées, fausses, reconstituées. La partition musicale de Tôru Takemitsu trouve ici un support parfait pour déployer son intensité tragique quelque soit la piste choisie.

Ran (1985, Akira Kurosawa) photo 18Côté suppléments, Studiocanal n’a pas hésité non plus à enrichir son contenu. Sur le premier disque tout d’abord, un petit module (9 min) revient sur la restauration du film, ses composantes, ses difficultés, accompagné d’entretiens avec les techniciens des laboratoires Eclair en charge de ce processus. On y apprend que le négatif original fut scanné image par image en 4K avant d’être entièrement restauré de façon numérique là-aussi image par image afin de donner au film une nouvelle jeunesse. L’étalonnage de cette nouvelle copie fut par ailleurs personnellement validé par l’un des directeurs de la photographie du film, Shôji Ueda, également très proche collaborateur d’Akira Kurosawa sur d’autres longs-métrages du cinéaste. Le Blu-ray dont il est question ici est donc issu de cette nouvelle copie 4K. Mais un petit éclaircissement s’impose, si cette édition Blu-ray est en effet issue d’un master 4K, le Blu-ray lui est un Blu-ray standard (soi l’équivalent d’un résolution 2K) et non pas un Blu-ray Ultra HD (dont la résolution est conforme au standard 4K). Sur le second disque se trouvent un choix important de documents d’intérêt divers. Certains d’entre eux étaient déjà présents sur l’édition Blu-ray précédente. Ainsi en est-il du film de Chris Marker « AK » (1h10), des suppléments « Akira Kurosawa par Catherine Cadou » (15 min) et « L’art des samouraïs: interview de Jean-Christophe Charbonnier » (41min). Si le film de Chris Marker est un document unique sur le tournage de Ran, le témoignange de Catherine Cadou, qui fut depuis les années quatre-vingt l’interprète privilégiée d’Akira Kurosawa en France, est également précieux. Le supplément consacré à l’armement et à l’art de la guerre des samouraïs par le spécialiste de la question est quant à lui soporifique.

Ran (1985, Akira Kurosawa) photo 20Côté nouveauté il faut retenir les entretiens effectués avec Mieko Harada (20 min), celle qui incarne Dame Kaede dans le film, avec le directeur de la photographie Shôji Ueda (10 min) qui parle de la façon de travailler d’Akira Kurosawa où encore un module sur la présentation du film en version restaurée au Festival du Film International de Tokyo en 2015 (15 min). Egalement présent sur le disque, un documentaire consacré à la mise en scène du cinéaste « Akira Kurosawa, l’épopée et l’intime » (41 min), un recueil de témoignages des collaborateurs du film tels que Ulli Pickardt (directeur de production et principal collaborateur de Serge Silberman), Ziad Kreidy (musicologue spécialiste de Tôru Takemitsu), Vittorio Dalleore (assistant stagiaire d’Akira Kurosawa), Bernard Cohn (premier assistant réalisateur), Bertrand Raison (correspondant du journal Libération et auteur du livre autour du film), Kazuko Kurosawa (fille du cinéaste et costumière) et Teruyo Nogami (scripte et fidèle amie du cinéaste). Plus anecdotiques l’entretien avec Michael Brooke (17 min), spécialiste des films adaptés des œuvres de William Shakespeare ou encore le documentaire télévisé « Les samouraïs: l’héritage de l’art des samouraïs au Japon » (52 min), un film réalisé par Bernard Guerrini en 2000. Si cette édition Blu-ray est incontournable pour tout cinéphile digne de ce nom, il manquerait cependant à cette édition une analyse proprement dite du film détaillant les lignes de force de la mise en scène, analysant la structure narrative du film ou encore la relation toute en puissance entre l’image et le son. Studiocanal a cependant redonné ici une nouvelle jeunesse au film et c’est bien là le principal.

Ran (1985, Akira Kurosawa) photo 17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *