Entretien avec Hippolyte Girardot (Yuki & Nina, 2009, Hippolyte Girardot et Nobuhiro Suwa)

Réalisateur de nombreux courts-métrages lorsqu'il était étudiant, Hippolyte Girardot se tourne pourtant vers une carrière d'acteur dans les années soixante-dix. Le destin de Juliette (1982, Aline Issermann), Le bon plaisir (1984, Francis Girod) et Prénom Carmen (1983, Jean-Luc Godard) font décoller sa notoriété dans les années quatre-vingt. Plus récemment on a pu le voir dans ...