Le pornographe aujourd’hui dans les salles françaises

Avant la fin des années quatre-vingt, les films de Shōhei Imamura ont rarement connu une exploitation dans les salles françaises à l'époque de leur réalisation, à l'exception notable de Filles et gangsters, à l'époque distribué sous le titre Cochons et cuirassés (Buta to gunkan, 1961), sorti dans l'Hexagone en 1963, de La vengeance est à ...